Pourquoi doit-on apprendre à respirer autrement ?

Devons nous tous apprendre à respirer correctement ?

“L’idée que mes semblables ne puissent pas respirer correctement et n’aient pas conscience de cela me surprenait depuis bien longtemps. Ce qui m’a en partie poussé à manifester un certain intérêt pour la sophrologie ainsi que le désir étonnant de vouloir résoudre des problèmes existentiels. Je suis finalement devenu sophrologue, m’efforçant à accorder le plus d’importance possible au mécanisme de la respiration.
Le besoin apparent d’apprendre à respirer me semblait hallucinant.
Je ne cessais d’entreprendre des recherches et me rendais compte de jour en jour de l’existence de domaines qui m’étaient jusqu’alors insignifiants et méconnus.

Certes, la respiration se fait d’une manière totalement inconsciente grâce à notre cerveau reptilien, néanmoins sa maîtrise ne consiste pas uniquement à nous maintenir en vie.

En effet, d’après des croyances purement indiennes, une bonne respiration accroîtrait la circulation d’une énergie synonyme de pouvoir et de vitalité. Cette énergie qu’est le prana, représente l’essence et le fondement de toute vie. Elle guérirait quelques troubles et aurait un impact considérable sur notre longévité.

Cette théorie décrit l’homme comme étant un être énergétique doté de sept points de concentration relatifs à cette énergie. Ces points se situeraient à l’endroit de l’ancienne fontanelle, allant du périnée jusqu’au centre coronal. Tous les sept devraient être en marche depuis notre développement fœtal et devraient nous permettre de vivre en bonne santé.

Le fait que les chinois eux-mêmes attribuent à la respiration un rôle notable m’intriguait davantage. De nos jours, la science a permis d’en déceler la raison. Il ne me restait donc plus qu’à vérifier personnellement de quelle manière une respiration consciente et bien maîtrisée pouvait positivement influencer notre physique et notre mental. C’est suite à ces vérifications et à ces recherches qui m’ont impliqué un travail de plusieurs années que j’entrepris finalement des études de sophrologie.

La respiration consciente se pratique avec différents types de yogas tels que le Hatha yoga, Raja yoga, Jnana  ou encore le Siddha yoga qui permettent tous l’arrêt automatique de l’activité mentale en vue d’atteindre l’éveil.”

 [wpformfacile]

 

Article invité
Photo : © Andrea Nest – Fotolia.com
légende photo : Apprendre à respirer c’est vitale !
Ce contenu a été publié dans Général, Méditation & respiration, yoga et méditation. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.