Liez méditation respiration pour une relaxation profonde et complète

Méditation et respiration sont les deux facettes d’une même pratique, interférant l’une avec l’autre : la respiration facilite la méditation, tandis que la méditation agit en retour sur la respiration. Mais il n’est pas toujours facile de savoir bien respirer, ce qui peut alors être un obstacle pour méditer rapidement.

 

Méditation respiration, une action complémentaire pour améliorer votre bien-être.

Savoir respirer pour bien méditer.

Bien utiliser son souffle favorise une bonne méditation, en aidant à la concentration et au retour sur soi ; cela permet de canaliser ses pensées, d’éviter de se laisser envahir par trop d’émotions et d’idées. C’est pourquoi il est important de bien lire les conseils permettant d’ apprendre à respirer, et de ne pas les considérer comme une étape optionnelle. En effet, la méditation ne vous procurera aucun de ses bienfaits si vous ne parvenez pas à maîtriser votre respiration.

 

La respiration, avant et pendant la méditation.

Méditer suppose une prise de conscience de soi-même, à la fois de son corps et de son esprit. A cet égard, il n’est pas anodin de rappeler que le mot « esprit » est dérivé du terme latin spiritus, qui signifie le souffle. Esprit et souffle ont donc une origine commune, soulignant le lien méditation respiration.

 

Pour la plupart des gens, respirer n’est qu’un automatisme auquel on ne prête pas attention, alors même que le souffle représente une énergie vitale, et que l’esprit se réalise à travers celui-ci Méditation respiration ont toutes deux des effets similaires : bien maîtrisées, elles apaisent l’angoisse, calment l’agitation, améliorent la concentration. Mais comment parvenir à relier méditation respiration lorsque l’on débute ?

 

Lorsque l’on se lance dans des exercices de méditation, il faut au préalable porter toute son attention à sa respiration. Respiration et méditation se pratiquent de pair. Il convient de prendre conscience de l’air qui circule en soi. Il n’est pas, à ce stade, nécessaire de chercher à contrôler son rythme respiratoire. Il s’agit juste de l’étudier. A l’inspiration, on observera le passage de l’air dans le nez puis la trachée, ainsi que le gonflement de la poitrine et du ventre ; on visualisera l’air emplissant ses poumons jusque dans les alvéoles. A l’expiration, on ressentira l’air effectuer le trajet inverse, ressortir chargé d’émotions négatives, de la pollution intérieurs que la méditation permet d’évacuer. Plus la méditation se fera profonde, plus le souffle se ralentira, s’apaisera, deviendra régulier. Respiration et méditation s’amélioreront ensemble. Par la suite, méditation et respiration pourra être un couple qui s’inversera : savoir bien respirer, à n’importe quel moment de la journée, sans nécessairement chercher à méditer, permettra d’apaiser ses émotions, de se calmer et de se détendre, de mieux se concentrer sur son travail.

 

Comment faire en pratique ?

Respiration et méditation sont donc inséparables. Pour bien commencer, il est essentiel d’être à l’aise : installez-vous dans une position confortable, enlevez vos chaussures, portez des vêtements larges, qui n’entravent pas les mouvements du corps. Puis, prenez conscience de votre corps, de votre présence dans l’ici et le maintenant. Une fois ce préalable opéré, vous pouvez vous concentrer sur méditation et respiration, et ressentir le lien qui unit les deux.

 

Après quelques séances, meditation respiration deviendra un couple indissociable lors de vos séances de relaxation.

Lorsque vous méditez, comment respirez-vous ? Avez-vous recours à certaines astuces ?

[wpformfacile]

photo : © Antonioguillem – Fotolia.com

légende photo : Meditation respiration …

Ce contenu a été publié dans Apprendre la méditation, Méditation & respiration. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Liez méditation respiration pour une relaxation profonde et complète

  1. Ping : Méditation et respiration, deux éléments profondément liés

Les commentaires sont fermés.