La méditation active : la méditation sans contraintes

[wpformfacile]

 

Profitez de tous les bienfaits de la méditation rapidement et simplement grâce à la méditation active.

 La méditation active, une pratique moderne de la méditation

 La méditation active est un excellent moyen pour découvrir et expérimenter les pratiques méditatives. Elle vous permettra en effet d’apprendre rapidement comment méditer avec des résultats immédiats. Elle a été spécifiquement créée pour l’homme moderne, adaptée à sa vie très active. Elle permet à la fois de s’intégrer dans un emploi du temps chargé mais aussi de libérer du stress et d’apprivoiser ses émotions.

 

Méditation active

Méditation active en attendant …

 Les bienfaits de la méditation et sa pratique active

Lorsque l’on parle de méditation, on se représente souvent un moine bouddhiste en position du lotus, immobile et serein. On l’imagine plongé dans ses pensées durant de longues heures. Et la méditation apparaît alors comme une pratique ésotérique, trop compliquée, réservée aux initiés. Apprendre à méditer apparaît dès lors impossible voire inaccessible.

Pourtant, il n’en est rien. Les développements modernes de cette pratique ont en effet permis de mettre au point des méthodes pour méditer rapidement. C’est ainsi le cas de la méditation active. Celle-ci est adaptée à tous et garantit des résultats rapides. Des études ont même montré que méditer une demi-heure par jour apportait des résultats visibles.

Différents types de méditation active existent: méditation dynamique, Kundalini, Gourishankar, Nadabrahma ou encore Mandala. A la différence de la méditation en silence constituée de postures fixes, elle consiste à enchaîner plusieurs exercices de mouvement. Elle associe ainsi l’activité spirituelle à l’activité physique. Vous pouvez ainsi marcher en concentrant votre attention sur les mouvements effectués ; ainsi, vous pouvez la pratiquer par exemple en vous rendant au travail. Elle peut aussi s’accomplir tout en faisant une activité qui ne requiert aucune concentration.

La méditation active au quotidien est ainsi idéale pour les gens actifs, mais aussi les personnes déterminées afin d’augmenter leur concentration durant la journée, les personnes stressées ou encore les personnes distraites, pour les ramener dans le moment présent.

La pratique courte mais régulière de la méditation permet d’améliorer le contrôle de soi et de ses émotions, sa résistance au stress ainsi que son humeur. Avec l’expérience, vous saurez même méditer en une minute, où que vous soyez.

 

Comment pratiquer la méditation active au quotidien ?

Voici quelques conseils pour bien commencer. Tout d’abord, il est important de vous placer dans de bonnes conditions : choisissez un endroit calme, mettez-vous à l’aise, et coupez-vous de toute potentielle source de dérangement.

Pour bien commencer la journée en évacuant stress et tension, faites cet exercice issu de la méditation dynamique : respirez sans rythme, de manière désordonnée pendant quelques minutes ; puis lâchez-vous en faisant tout ce qui vous vient à l’esprit (criez, pleurez, chantez…) ; ensuite, sautez en l’air en criant pour vous épuiser complètement ; enfin, restez immobile pendant quelques minutes et détendez-vous avant de terminer par une série de petits bonds afin de vous mettre en forme pour toute la journée.

 

 

Vous vous êtes lancé ? N’hésitez pas à partager avec les autres internautes votre propre expérience de la méditation active !

 [wpformfacile]

 

 
photo : © Emmanuelle Guillou – Fotolia.com
légende photo : méditation active en attendant …
Publié dans Apprendre la méditation, méditation active | Commentaires fermés sur La méditation active : la méditation sans contraintes

Comment apprendre la méditation transcendantale

L’avantage d’ apprendre la méditation transcendantale.

Les découvertes d’origine scientifique sont très souvent le résultat de recherches scientifiques. L’homme utilise son système nerveux depuis toujours, comme un outil, lui permettant d’être créatif dans sa vie de tous les jours. Dans la tradition et la philosophie orientale, mais aussi en Occident, on trouve des notions selon lesquelles l’être humain est en mesure d’accéder à des états de conscience dit ” supérieurs” . C’est pourquoi, la méditation transcendantale procure un développement intérieur réveillant le potentiel illimité du méditant. Voyons de quelle façon.

 

Un peu d’histoire.

La pratique de la méditation transcendantale a été popularisée par Maharishi Mahesh Yogi, Indien fondateur de cette technique de méditation. Il est célèbre pour l’avoir enseigné aux Beatles dans les années 60. C’est lui-même qui comprit qu’il existait deux types de méditation : celle adressée aux moines dans des monastères et l’autre, qui vise les personnes beaucoup plus actives. Mais, apprendre la méditation transcendantale est-elle facile? Oui, si l’on considère le caractère ludique de cette pratique.

Autrement dit, pratiquer la méditation transcendantale ne demande pas d’efforts particuliers et peut se pratiquer seul, à deux ou en groupe. Cependant, nombreux sont ceux qui pensent que cette technique demande un apprentissage par le biais d’un professeur. Cette confusion provient du fait que, comme toute technique de méditation, elle doit, pour être efficace, être réalisé correctement pour en mesurer les bienfaits. Force est de constater qu’ apprendre la méditation transcendantale demande peu d’exigences et que le méditant, en suivant à la lettre les recommandations liées à cette pratique, devrait sans mal avoir du résultat.

 [wpformfacile]

Les bienfaits de la méditation transcendantale.

Le but de la méditation est d’apporter calme et sérénité à l’esprit. Lorsqu’une journée s’achève, il n’est pas rare de rentrer chez soi vider de toute énergie, en proie à un grand stress. C’est précisément lorsque l’esprit a été durement éprouvé que pratiquer la méditation transcendantale devient salutaire. Souvent, les bienfaits apparaissent au bout de quelques jours. Quels sont-ils ?

Il est constaté que la mémoire s’améliore, que les pensées deviennent plus claires et que le processus de créativité se développe. Mais également que la méditation transcendantale pourrait ralentir le vieillissement. En effet, l’âge biologique des méditants serait en moyenne de douze ans inférieur à l’âge chronologique. En outre, elle permet de lutter contre l’hypertension artérielle. Elle plonge le corps dans un état d’apaisement puisque le cerveau émet des ondes thêta, plongeant le méditant dans un état proche du sommeil.

Comment apprendre la méditation transcendantale  peut sublimer votre conscience supérieure !

 

Comment apprendre la méditation transcendantale et la pratiquer ?

Différentes techniques existent. Il s’agit de se concentrer sur la respiration, sur un objet, sur une idée ou un concept par exemple, de façon à libérer l’esprit de la fatigue et lui permettre de se ressourcer. Pour ce faire, choisir un endroit dans lequel nous ne serons pas dérangés. S’asseoir confortablement en fermant les yeux. Laissons les pensées affluer sans les juger, puis concentrons-nous sur un mot ou notre respiration. La récitation d’un mantra est appropriée, c’est-à-dire, réciter un mot ou une phrase selon un certain rythme. Finalement, apprendre la méditation transcendantale n’est pas si difficile qu’il y parait.

 

 

En ce qui concerne le mantra, nous pouvons répéter la syllabe Om ou Aum considéré comme la vibration primitive divine de l’univers. Mais tout mantra est approprié pourvu que la méditation transcendantale puisse éveiller en vous créativité, détente et profonde relaxation. Qu’en pensez-vous ? Cette forme de méditation pourrait-elle vous convenir ?

 

[wpformfacile]

 

 
 photo : © Pro Web Design – Fotolia.com
légende photo : apprendre la méditation transcendantale
Publié dans Méditation transcendantale | Commentaires fermés sur Comment apprendre la méditation transcendantale

Méditation et visualisation : un autre duo gagnant !

Méditation et visualisation : pour votre bien-être, utilisez les deux !

Les bienfaits de la méditation associée à la visualisation.

Dans la pratique de la méditation, la visualisation a une importance capitale. En effet, méditation et visualisation sont intimement liées. Méditer apporte des bienfaits considérables, par la sérénité qu’elle entraine, mais lorsqu’elle implique la visualisation, son pouvoir s’en trouve décuplé, les deux formant un tout. Pourtant, méditation et visualisation doivent être dissocié dans un premier temps pour bien cerner le rôle de chacun et augmenter notre potentiel. C’est ainsi que nous pouvons cerner la technique de méditation et ce qu’elle implique réellement. Voyons comment.

 

Comment méditation et visualisation se complètent.

Le cerveau humain possède des capacités hors-normes et nous sommes souvent dans l’ignorance quant à son pouvoir réel. La pensée humaine décide de la manière dont nous allons aborder la vie et attirer ce à quoi nous pensons. Cela ne vous rappelle rien ? La loi d’attraction. Nous y reviendrons, mais c’est la méditation qui nous intéresse dans ce sujet et méditer nous permet de nous sentir mieux dans un monde sujet aux controverses. Et se sentir mieux, n’est-ce pas ce que nous recherchons régulièrement ? Méditer permet de nous recentrer et de considérer les choses sous un autre angle, de prendre du recul et d’améliorer notre système de pensée. Et la visualisation ?

La visualisation a ce pouvoir de ramener chacun d’entre nous à la réalité de ses propres possibilités, de créer notre monde et de ne plus le subir. C’est une pratique naturelle que nous utilisons parfois sans le vouloir concrètement. Nos pensées associent souvent des images sans que nous en ayons vraiment conscience. Imaginons maintenant d’être en mesure de diriger nos pensées en y associant les images que nous voulons, en créant le monde que nous désirons, délibérément. Comment faire ?

 

Les techniques de méditation et exercices de méditation ou comment méditer.

Pour que méditation et visualisation soient efficaces, il faut prendre en compte une attitude plutôt que de suivre une technique à la lettre. Autrement dit, il n’existe pas de techniques de méditation meilleures que d’autres. Cependant, ce sont les éléments que nous allons incorporer dans notre méditation qui seront déterminants. Savoir exactement ce que nous désirons et former une image mentale, nette et précise, lorsque nous méditons sur l’objectif à atteindre. Soyons régulier lorsque nous visualisons, car cette image doit s’inscrire durablement dans notre mental. La patience est aussi de rigueur. Associons les émotions à l’image, car sans émotions, la loi d’attraction qui interagit avec ces dernières ne sera pas efficace. N’oublions pas que la loi d’attraction réalise ce en quoi nous croyons. D’où l’importance de maîtriser nos pensées et les émotions qui vont avec.

 

Méditation et visualisation.

Lorsque nous méditons, soyons relâchés et détendus. Concentrons-nous sur notre respiration afin d’induire un état de calme favorisant la prochaine étape, la visualisation. Après avoir soigneusement défini notre objectif, formons une image mentale avec un maximum de détails en n’oubliant pas d’y associer les émotions. Prenons le temps d’examiner cette image sous toutes ses formes pour la rendre la plus réaliste possible. Lorsque l’ exercice de méditation se termine, agissons dans la journée et les suivantes comme si cet objectif s’était déjà réalisé.

 

 

Soyons toujours positifs. Il est souhaitable de conditionner l’inconscient au bonheur. De cette façon, notre mental se programmera vers le succès et bannira l’échec. Prenons le temps de définir nos priorités et incluons-les dans notre méditation en y ajoutant de bon gré la visualisation créatrice.
Cet article vous a-t-il plus ? N’hésitez pas à le commenter.

 [wpformfacile]

 

photo : © Bernd Ege – Fotolia.com
légende photo : méditation et visualisation

 

Publié dans Général, Méditer pour être heureux | Commentaires fermés sur Méditation et visualisation : un autre duo gagnant !

Bien méditer pour découvrir le meilleur de vous-mêmes !

L’importance de bien méditer.

La méditation concerne tout le monde. Elle n’est pas accessible seulement à un groupe de privilégiés et chacun peut trouver le chemin qui mène au calme et à la sérénité. Dans un monde agité qui est le nôtre, bien méditer est comme une bouée de sauvetage lancée à notre encontre dans une mer déchainée. Une aide salvatrice. Seulement, bien méditer implique une attitude, une posture et quelques habitudes afin de rendre la méditation efficace. Alors, comment méditer ?

 

Les conditions extérieures et intérieures ou comment bien méditer.

Pour bien méditer, il faut réunir un certain nombre de conditions extérieures et intérieures pour faire de chaque séance de méditation, un moyen efficace d’avancer dans la connaissance de soi. En d’autres termes, identifier ce qui peut rendre une séance de méditation peu productive et trouver le moyen de l’améliorer. Le Dalaï-Lama décrit le bouddhisme, dont est issue la méditation, comme une science de l’esprit et la méditation permet de transformer l’esprit. Cela implique une certaine préparation de notre part. Trouver un environnement sain, aussi calme que possible, dans lequel nous ne serons pas dérangés. C’est pourquoi, méditer chez soi serait l’idéal, mais quel que soit l’endroit, l’important c’est de se sentir bien. Notre état d’esprit jouera un rôle déterminant dans notre méditation. Si nous sommes en colère, agité ou triste, les pensées risquent de parasiter notre esprit au point de rendre la méditation presque inutile. Il est important de bien se relaxer avant de commencer.

 

Comment apprendre à bien méditer ?

Voici une technique de méditation pour débutant. Elle s’inspire d’une tradition qui a fait ses preuves, puisque les bouddhistes étudient le fonctionnement de l’esprit depuis 2600 ans. À ce propos, Matthieu Ricard, célèbre moine bouddhiste, mais aussi biologiste de formation, nous explique que le terme « méditer », sur le plan étymologique, en sanscrit, veut dire « cultiver des qualités ». Et la méditation va nous permettre de découvrir ces qualités, de découvrir qui nous sommes et ce que nous voulons vraiment. Bien qu’il existe de nombreuses techniques de méditation, celle qui suit est adaptée aussi bien pour les débutants que pour les confirmés. Après avoir choisi un moment propice au calme et dans un lieu adapté, fermez les yeux et restez concentré sur votre respiration, sans forcer. Fixer son attention sur la respiration va permettre à votre esprit de rester concentré. Si des pensées surgissent, n’en soyez pas troublés et reprenez tranquillement votre attention sur votre respiration sans vous préoccuper du temps qui s’écoule. Méditer sur sa respiration mène à la détente de l’esprit et augmente votre clairvoyance.

 

Quelques recommandations supplémentaires pour bien méditer.

Ne cherchez pas à tout prix le résultat. C’est la régularité de votre pratique qui, dans le temps, vous apportera les résultats escomptés. Soyez patients et déterminés à progresser. Il vaut mieux méditer 10 à 20 minutes, que de rester des heures à penser à autre chose, plutôt que d’apprendre à se concentrer de manière consciente sur la respiration. Privilégiez donc la qualité à la quantité, votre détermination sera grandement récompensée.

 

 

Pour résumer, la méditation, n’est pas une course contre la montre. Bien méditer demande de notre part, un minimum de préparation. Car, apprendre à méditer convenablement, comme toute pratique, demande du temps et de la persévérance. Que pensez-vous de ces conseils ? Sont-ils compréhensibles ? Quelles sont vos propres techniques pour bien méditer?

 [wpformfacile]

 

photo : © evgenyatamanenko – Fotolia.com
légende photo : Bien méditer !

 

Publié dans Apprendre la méditation, Comment méditer, Général | Un commentaire

Il paraît qu’ apprendre à se détendre peut sauver notre journée ! Croyez-vous cela possible ?

Est-il utile d’ apprendre à se détendre ?

Le stress est notre ennemi dit-on. C’est une affirmation qui trouve son exactitude dans les faits. D’après l’ensemble des états de l’Union européenne, on estime à environ 20 milliards d’euros par an le coût engendré par le stress. D’où l’importance d’ apprendre à se détendre. Mais apprendre à se détendre n’est pas si simple. Cela demande d’être capable de prendre du recul et d’envisager des moyens à mettre en place dans sa vie. Voyons comment.

 

Halte au stress.

Le docteur Charles Cungi, psychiatre, nous explique que le monde a considérablement changé depuis un siècle. Et le stress avec. Il n’a pas tort, car sur le plan professionnel, les changements fréquents et la nécessité de s’adapter provoquent des tensions au sein des entreprises. Survient des relations conflictuelles avec ses collègues et des problèmes de communication avec sa hiérarchie allant jusqu’au harcèlement. Tout ceci n’est pas fait pour nous rassurer. Sur le plan familial, le nombre de divorces est en constante augmentation et les difficultés pour élever nos enfants prennent des proportions alarmantes. Alors, apprendre à se détendre devient vital, une nécessité. Pour faire face aux exigences de la vie. Le stress, l’inquiétude, toutes les informations anxiogènes saturent notre esprit avec les conséquences désastreuses pour notre santé. Il est temps de stopper cette hémorragie.

 

Apprendre à se détendre

Apprendre à se détendre …

Le remède.

Pour apprendre à se détendre efficacement, la relaxation est un moyen utile. C’est même un phénomène tout à fait naturel puisque, nous explique le Docteur Cungi, les animaux savent parfaitement se relaxer afin de limiter l’énergie et de  favoriser l’efficacité du repos, comme les chats savent si bien le faire. Pour se relaxer correctement et ainsi apprendre à se détendre, 5 minutes suffisent pour recharger les batteries. La récupération est plus active et tous les facteurs liés au stress s’amenuisent. Baisse de l’hypertension artérielle, des troubles de l’humeur, etc. Prendre le temps de se relaxer, voilà une première étape. Pour ce faire, apprendre à respirer est une option non-négligeable.

Tout le monde peut apprendre à se détendre, encore faut-il savoir se relaxer correctement et respirer correctement. C’est-à-dire respirer à partir de l’abdomen plutôt que par la poitrine de manière à inhaler plus d’oxygène ce qui permettra de réduire l’anxiété. Les exercices de respiration vont dynamiser notre système nerveux, détendre nos muscles, nous stimuler davantage. La méditation par exemple est une excellente habitude pour se relaxer.

 

La méthode.

Installez-vous là où vous êtes, au bureau ou à la maison . Le dos bien droit, assis ou allongé si c’est possible, fermez les yeux. Concentrez-vous sur votre respiration. Elle doit être calme et profonde. Comme dit précédemment, 5 minutes suffisent, mais si vous en avez la possibilité, étendez cette pratique à une vingtaine de minutes. Les effets sont souvent immédiats. La méditation, le sport, prendre un bain, se faire masser, le yoga, sont autant de méthodes pour se faire du bien et ne manqueront pas de faire l’objet d’articles supplémentaires. Quoi qu’il en soit, chacun d’entre nous a la possibilité de trouver ce qui lui convient le mieux.

 

 

Oui, il est possible d’ apprendre à se détendre. La relaxation est à la portée de tous et le temps qu’elle demande n’est rien comparativement aux effets bénéfiques qu’elle produit sur notre santé. Et vous, quelles sont vos méthodes pour vous détendre.

Connaissez-vous des exercices susceptibles de nous faire progresser ?

Si tel est le cas, n’hésitez pas à partager vos expériences.

[wpformfacile]

 

 

photo : © Photographee.eu – Fotolia.com

légende photo : apprendre à se détendre …

Publié dans relaxation et méditation | Commentaires fermés sur Il paraît qu’ apprendre à se détendre peut sauver notre journée ! Croyez-vous cela possible ?

Savez-vous comment méditer profondément ?

Méditer profondément nous concernent tous.

Maitriser ses pensées, voilà un exercice difficile. En effet, nous pensons du soir au matin sans discontinuer, du réveil jusqu’au coucher. Environ 50 000 pensées assaillent notre esprit chaque jour. Elles concernent notre passé mais aussi notre futur. Elles ne nous laissent que très rarement en paix. C’est précisément là le problème. Jamais nous ne lâchons prise et nous vivons rarement le moment présent. La méditation profonde peut nous permettre d’atteindre un état de plénitude, encore faut-il savoir méditer profondément? C’est ce que nous allons voir.

 

Qu’est ce que méditer profondément ?

Notre monde moderne nous empêche de prendre soin de nous, trop occupé par nos responsabilités et notre devoir, au point de nous négliger. Pourtant, méditer profondément nous donne l’occasion de nous épanouir, de limiter les angoisses et de nous sentir bien. Seulement voilà, nos pensées et plus particulièrement notre ego, vont lutter contre notre désir d’agir sur notre mental, considérant que cela n’en vaut pas la peine. Et, c’est ici qu’il nous faudra être vigilant. Car, méditer en profondeur procure un bien-être considérable. La méditation nous permet non seulement de mieux appréhender la vie, mais aussi va déceler chez nous tout notre potentiel, nous offrant la possibilité de mieux nous connaitre. Bouddha ajoute « qu’une personne qui médite, dont l’esprit tend à l’abandon, atteint sāmadhi facilement ». Autrement dit, atteindre la beauté du silence, du calme et de la clairvoyance. Mais alors, comment méditer profondément ?

 comment méditer profondément

La méditation ou comment méditer profondément ?

Pour répondre à la question, comment méditer profondément, il y a une chose très importante à observer. Comme une sorte de préparation à la méditation profonde. C’est notre capacité à être pleinement conscient de toute chose, de notre être tout entier, de notre environnement, de nos sensations. Puisque l’ennemi du mental et d’une méditation réussie concerne nos pensées, nous devons apprendre à vivre le moment présent. Ce qui nous permettra d’abandonner le discours intérieur pour faire place à la conscience silencieuse. Cette première étape consiste donc à lâcher prise, à abandonné le passé et à ne pas anticiper le futur. C’est donc vivre en pleine conscience. Prendre l’habitude de faire ainsi et la méditation profonde deviendra naturelle. Notre attention s’en trouvera décuplée, ainsi que notre concentration, ces deux dernières qualités étant primordiales pour une bonne méditation.

 

Alors, comment méditer profondément ?

Lorsque nous avons appris comment vivre en conscience chaque jour, nous pouvons nous installer pour méditer profondément. Pour y parvenir, comme souvent, il est important de choisir un endroit dans lequel nous ne serons pas dérangés. Fermez les yeux et choisissez un son, une image ou votre respiration afin de focaliser toute votre attention. Le but, ici, est de faire taire votre esprit afin d’atteindre un sentiment de plénitude complète. Peu importe si des pensées surgissent, ce sera probablement le cas, observez-les tout simplement et laissez les passer. Revenez ensuite sur le processus de focalisation. Avec le temps et de la patience, la méditation se fera plus profonde, plus silencieuse pour atteindre un sentiment de paix intérieure.

 

 

N’abandonnez surtout pas si vous manquez de concentration. Il faut savoir que les succès, bien souvent, se construisent dans l’échec. D’où l’importance de persévérer. Apprendre demande du temps, comme un sportif qui débute son entrainement pour enfin battre des records.

Et vous, comment méditez-vous et que pensez-vous de cet article ?

 [wpformfacile]

 

Photo : © nsphotography – Fotolia.com
légende photo : Comment méditer profondément
Publié dans Comment méditer | Commentaires fermés sur Savez-vous comment méditer profondément ?

Comment méditer avant de dormir ?

Demandez-vous, comment méditer avant de dormir, si vous rencontrez des difficultés d’endormissement !

Le sommeil et ses turpitudes. L’angoisse de ne pas s’endormir. Le moment où il nous faut éteindre la lumière et lâcher prise pour dormir et récupérer sur le plan mental et physique, peut s’avérer très délicat. Les insomnies ne sont pas rares et, avec elles, toutes les complications que cela implique. Pour s’éviter des journées difficiles et des maladies cardiovasculaires, le sommeil doit jouer un rôle récupérateur. Car, dans notre société moderne, beaucoup d’entre nous ne récupère pas suffisamment. Alors, la méditation peut-elle nous aider ? Est-il possible de méditer avant de dormir, de façon à apaiser nos angoisses ?

Quand le sommeil nous échappe.

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour expliquer les difficultés de l’endormissement. Tout d’abord, les nouvelles habitudes qui affectent le sommeil. Les longs trajets en voiture ou dans les transports en commun pour rentrer chez soi, après une journée difficile passée au travail. La surconsommation d’écrans, télévisions, ordinateurs et téléphones portables règnent parfois en maitre dans notre chambre et nous empêchent de trouver le sommeil, ce qu’on appelle communément « les voleurs de sommeil ». Enfin, nous repoussons de plus en plus le moment où nous devrions aller nous coucher, laissant passer le train qui nous emmènerait dans les bras de Morphée. Tout ceci réduit considérablement le temps de sommeil qui devrait être le nôtre.

méditer avant de dormir

Conséquence sur notre santé.

Une enquête parue en 2010, révèle qu’un Français sur cinq néglige leur sommeil. Les conséquences sur la santé ne sont pas sans danger : hypertension artérielle, stress, état dépressif, obésité, somnolence et troubles de l’humeur envahissent notre quotidien. Mais pourquoi, notre sommeil est-il si difficile à trouver ? Tout simplement parce que le moment du coucher est un moment de calme (en théorie) et que c’est à ce moment-là que nos pensées sont les plus envahissantes. Notre inconscient peut faire ressurgir des angoisses nous empêchant de nous endormir avec sérénité. D’où l’importance de méditer avant de dormir.

Savoir comment méditer avant de dormir ?

Est-il utile de méditer avant de dormir ? Sans équivoque, la réponse est oui. Car la méditation a aussi, parmi ses nombreux bienfaits, la capacité de nous relaxer en profondeur. Alors, comment méditer avant de dormir ?
Avant d’aller vous coucher, la méditation de pleine conscience, basée sur votre respiration par exemple vous permettra de vous relaxer. Prenez quelques instants pour inspirer et expirer, en douceur, ce qui permettra à votre organisme de se détendre et de chasser le stress et les angoisses. Si le sommeil tarde à venir, contrez-vous sur une image, quelque chose d’apaisant, ce qui confère au mental, un sentiment de plénitude et d’apaisement. Vous pouvez aussi méditer sur des moments de votre vie qui vous ont procuré un sentiment de satisfaction.

Il est toujours difficile de faire face aux difficultés d’endormissement, mais la méditation nous est d’une grande aide. Elle contribue à maitriser notre corps et nos pensées et participe à améliorer notre sommeil. Si vous avez des questions concernant cet article, n’hésitez pas à nous en faire part par le biais de vos commentaires et de vos expériences.

[wpformfacile]

photo : © kannapon – Fotolia.com
légende photo : méditer avant de dormir
Publié dans Comment méditer | Commentaires fermés sur Comment méditer avant de dormir ?

Avez-vous essayé la technique de méditation de pleine conscience ?

La technique de méditation de pleine conscience, l’essayer c’est l’adopter !

La pleine conscience trouve sa réalisation dans la méditation bouddhiste dont le but est de modifier le fonctionnement de certaines aires cérébrales. Elle est dénuée de toute connotation religieuse. C’est Jon Kabat-Zinn qui, dans les années 70 a conçu un programme visant à entrainer l’esprit à la manière des moines bouddhistes.

La méditation en pleine conscience est une technique de méditation de pleine conscience particulièrement efficace et surtout, très accessible et facile. Alors, comment méditer et en quoi cela peut-il nous aider ?

 

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ?

Il s’agit de focaliser son attention sur l’instant présent, sa respiration ou un endroit spécifique. Le but étant de se recentrer sur le moment présent afin de ne plus anticiper le futur, potentiellement angoissant selon ce que nous vivons, mais aussi de ne pas ressasser les erreurs de passé, qui peuvent aussi annihiler nos actions, nous empêchant de donner le meilleur de nous-mêmes.

Il est intéressant de noter que les effets de la méditation de pleine conscience sont mesurés scientifiquement. Selon le rhumatologue, Jean-Gérard Bloch, l’imagerie médicale révèle des améliorations chez ses patients souffrant de douleurs chroniques. Des changements s’opèrent dans les zones gérant la douleur et le stress.

Voyons ensemble une technique de méditation de pleine conscience.

technique de méditation de pleine conscience

initiez vous à la technique de méditation de pleine conscience

La technique de méditation de pleine conscience.

Le but est d’entrainer notre esprit afin de porter l’attention sur le moment présent.

Par exemple, nous pouvons focaliser notre attention sur notre respiration, en étant conscient sur la manière dont celle-ci fonctionne. En comptant les inspirations et les expirations, ce qui permet de développer notre concentration. Il est intéressant d’être réceptifs sur toutes les sensations que la méditation procure.

Choisir un endroit de circonstance, notre chambre par exemple. Le corps bien droit, inspirez et expirez en étant conscient du cheminement de l’air dans notre organisme. Il est préférable de fermer les yeux pour accentuer notre concentration.

Cette technique de méditation de pleine conscience peut se faire en marchant, en faisant la vaisselle, etc. Le but est de vivre au présent et d’apprécier tout ce que nous faisons, d’être pleinement conscient tout simplement.

 

La pleine conscience pour mieux vivre.

Pour en ressentir les effets à long terme, il faut méditer régulièrement.

Ainsi, nous serons plus réceptifs à la vie, à tout ce qui nous entoure, à autrui. Mais tous ces efforts en valent la peine, car les avantages en sont multiples. Une meilleure santé, un meilleur moral et une capacité à prendre du recul sur nous-mêmes, sur nos difficultés. Nous serons plus détendus et moins soumis au stress.

 

 

Oui, la méditation de pleine conscience assure une excellente stabilité émotionnelle.

De plus, elle est facile à mettre en place parce que nous pouvons méditer en pleine conscience à tout moment, dans n’importe quel lieu.

Pratiquez-vous cette technique de méditation ?
Comment faites-vous ?
Avez-vous remarqué des changements notables dans votre vie ?

[wpformfacile]

 

photo : © Prashant ZI – Fotolia.com
légende photo :  technique de méditation de pleine conscience : être assis le dos droit et inspiré …
Publié dans Méditation en pleine conscience | Commentaires fermés sur Avez-vous essayé la technique de méditation de pleine conscience ?

Vous vous demandez comment méditer chez soi ? Lisez ce qui suit !

Méditer chez soi est possible !

Quoi de plus agréable que de pouvoir méditer chez soi. Dans l’atmosphère confinée de son appartement, sa maison, dans une pièce agréable. La méditation attire de plus en plus de monde, car il est prouvé que la méditation procure une sensation de bien-être et de paix intérieure.

Mais est-il possible de méditer seul ?
Est-elle sans danger ?
Et surtout, comment méditer chez soi ?

 

Les obstacles.

Si la méditation peut paraître simple, la mise en pratique de celle-ci va demander de notre part de la persévérance et surtout, de la régularité. Le bavardage mental accapare bien souvent toute notre attention et ce n’est pas facile de le faire taire. Des questions peuvent naitre dans notre esprit.
Que faire quand cela se produit ?
Quelle attitude dois-je manifester ?

Et, lorsque le doute s’installe sur la meilleure façon de procéder, par découragement, le pratiquant arrête, faute de direction claire.

Méditer chez soi !

Méditer chez soi ! Essayez, cliquez ici !

Une autre difficulté, nous l’avons évoqué, consiste à faire face à ses émotions, son mental. Si nous sommes angoissés, dépressifs, sujets à des troubles de l’humeur, la méditation peut décupler ses sentiments et nous conduire vers des chemins semés d’embuches.

 

Les avantages.

Mais méditer chez soi, seul, présente de nombreux avantages.

Méditer n’est pas quelque chose de difficile puisque sans nous en rendre compte, c’est ce que nous faisons parfois, lorsque nous lisons un livre par exemple. L’important, est le moment présent. Ce que nous vivons à l’instant T. Vivre au présent est une chose que nous faisons continuellement, sauf que nos pensées ont cette tendance à anticiper l’avenir ou ressasser le passé.

Méditer chez soi consistera à méditer au présent, rien de plus. C’est se redécouvrir, explorer notre âme.

Un des avantages de méditer chez soi est qu’il est difficile de rejoindre un groupe de méditation, peu souvent présent selon l’endroit où nous habitons. Certaines formations demandent un investissement financier que la méditation à domicile n’exige pas. Alors, comment méditer chez soi ?

 

Comment méditer chez soi ?

Avoir un peu de temps pour commencer.
Une vingtaine de minutes est un bon début que vous pouvez étendre selon les opportunités dont vous disposez. La posture importe peu pourvu que vous ayez le dos bien droit et les pieds bien à plat. Si vous êtes souple, vous pouvez opter pour la position dite « fleur de lotus ».

Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration, votre ressenti.

Si des pensées surgissent, ne vous inquiétez pas.
Observez-les sans jugement et revenez sur votre respiration. L’important est le moment présent.

N’oubliez pas que la fréquence est plus importante que la durée.

 

 

Choisissez un endroit dans lequel vous vous sentez bien. La régularité de la méditation nous permet d’en ressentir les bénéfices très rapidement. C’est pourquoi, la persévérance dans la pratique en vaut la peine.

Si vous avez appris à méditer seul, n’hésitez pas à venir enrichir cet article au travers de vos commentaires. Votre expérience sera bénéfique pour tous.

[wpformfacile]

 

 

photo : © Monkey Business – Fotolia.com

légende photo : Méditer chez soi …. tranquillement !

Publié dans Comment méditer | Commentaires fermés sur Vous vous demandez comment méditer chez soi ? Lisez ce qui suit !

Besoin d’un guide pour méditer ? Alors, la méditation guidée est faite pour vous !

Est-il facile de méditer ?
Avez-vous des facilités pour la méditation ?
Avez-vous cette capacité à vous concentrer sans que des pensées parasites ne viennent interrompre le bon déroulement de la séance ?
Car, méditer n’est pas toujours évident. Tout un tas de paramètres viennent souvent occulter notre pratique, amoindrissant nos efforts, nous égarant même. Mais il existe une solution. Elle s’appelle la méditation guidée.

 

La méditation guidée ! Pour en faire quoi ?

En quoi aurais-je besoin d’être guidé pour apprendre à méditer ?
Question qui mérite quelques instants de réflexion. En introduction de cet article, nous évoquions le problème des pensées parasites, mais pas seulement. Voici ce que dit le maitre bouddhiste, Tharchin Rimpoché : « Les pensées sont à l’esprit ce que les vagues sont à la mer ». Si nous avons l’esprit calme, le bonheur, sans les pensées parasitaires, peut émaner de notre esprit, à la manière d’un bateau qui vogue paisiblement sur les flots. La méditation est simple, mais la difficulté principale provient d’avoir le courage de faire face à nos « démons intérieurs ». Plutôt que de fuir, nous sommes encouragés à y faire face. Et c’est bien là le problème. Car faire face à la réalité peut être lourde de conséquences.

 

Méditation guidée

Méditation guidée : laissez vous guidée … Cliquez ici !

Quelles conséquences ?

Lorsque nous débutons la méditation, nous agissons le plus souvent comme des débutants, c’est-à-dire que nous nous lançons sans trop savoir où la méditation nous mènera. Car, apprendre la méditation, un peu comme un enfant qui a besoin de ses parents, demande un guide, un coach. Sinon que peut-il se passer ?
De nous égarer. D’être confronté à nos pensées chez des sujets sensibles peuvent accentuer davantage nos propres difficultés si nous ne prenons garde. Il ne s’agit pas d’avoir peur, mais la méditation contribue à impressionner celui qui n’en saisis pas le sens exact. Une bonne initiation à la méditation sera comme une lumière dans un chemin obscur. Elle nous permet de retrouver notre chemin et de ne pas nous perdre.

 

Les avantages de la méditation guidée.

Vous n’avez pas à vous soucier du regard des autres, ni même de choisir la meilleure école pour pratiquer. Elle va se dérouler tranquillement chez vous. La méditation guidée ne modifie en rien la fréquence vibratoire du cerveau susceptible de provoquer des états de transe, mais nous aidera à entrer en pleine conscience et de nous relaxer en profondeur. C’est une nouvelle façon d’apprendre à méditer de manière profonde à l’aide d’un support audio, beaucoup moins couteux que de prendre des cours. Elle nous permet de mieux suivre la progression de notre méditation et le bon déroulement du processus de guérison.

Si vous ne savez pas comment méditer, c’est le moment de s’initier.
La méditation guidée agira dans ce sens et offre une aide remarquable. Pas d’engagement financier, moral et zéro stress. Que demander de plus. Car, apprendre la méditation peut nous induire en erreur si nous ne choisissons pas la bonne option.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Comment avez-vous débuté la méditation ?

N’hésitez pas à enrichir cet article au travers de vos commentaires.

[wpformfacile]

 

 

Photo : © Elenarts – Fotolia.com
Légende photo :  méditation guidée
Publié dans Général, Méditation guidée | Commentaires fermés sur Besoin d’un guide pour méditer ? Alors, la méditation guidée est faite pour vous !

Pourquoi certains n’arrivent pas à méditer

Vous ne parvenez pas à méditer ? Voici quelques conseils.

 Éprouvez-vous des difficultés à méditer ? Êtes-vous accaparé par des pensées envahissantes qui vous empêchent de vous relaxer en profondeur ? Ne vous inquiétez pas. En effet, il n’est pas toujours facile de méditer, car cela demande un minimum de discipline et, force est de constater, que nous en manquons parfois cruellement. Mais pourquoi est-il si difficile de méditer ? Considérons ensemble les causes qui nous empêchent de méditer convenablement.

 

Je n’arrive pas à méditer. Pourquoi ?

En introduction de cet article, nous évoquions la discipline. Sans elle, méditer peut relever de l’exploit. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle va nous permettre de considérer la méditation comme une aide salvatrice au travers des problèmes que nous rencontrons. Se discipliner implique de se ménager du temps pour méditer chaque jour et, à la manière d’un sportif qui s’entraine dur, nous progresserons dans la méditation, afin d’en mesurer les bienfaits. Rester immobile et se concentrer demande des efforts de notre part. Mais la difficulté réside surtout dans notre capacité à faire face aux grands bouleversements qui nous attendent. Autrement dit, faire face aux interrogations de notre esprit et affronter nos peurs. Certains traumatismes peuvent remonter à la surface et constituent un véritable défi. D’où une grande agitation parfois de notre mental. Nous pouvons ressentir des tensions et devenir confus. Et au lieu de persévérer, certains d’entre nous préfèrent fuir. Mais cela en vaut la peine. Voyons comment et pourquoi.

Apprenez à méditer facilement ... cliquez ici

Apprenez à méditer facilement … cliquez ici

 

Je médite et je me sens bien.

Le pourquoi tout d’abord. Pourquoi s’infliger une telle souffrance ? Souffrance toute relative néanmoins. Car, il est souvent nécessaire de dépoussiérer notre mental, de l’observer afin de polir notre esprit. Survient alors, lorsque nous persévérons, le calme et la paix intérieure. Le sentiment que notre vie est harmonieuse et en conformité avec ce que nous désirons. Voilà pourquoi il est important de saisir l’essence même de la méditation afin de canaliser notre énergie et de l’utiliser à bon escient, quand bien même cela demande des efforts et un peu de volonté.
Le comment maintenant. Comment faire ? En adoptant le bon état d’esprit qui consiste à développer un sentiment de bonté envers soi-même et de ne pas chercher à tout prix le résultat ou la performance. Il suffit de prendre son temps pour méditer. Ce n’est pas une course, l’important réside dans la recherche du bien-être en mettant en application les conseils que vous trouverez sur le site par exemple.

 

Mettez en application ce que vous apprenez.

Les conseils prodigués ici sont là pour vous aider à progresser. Ayons souvent en tête que la méditation demande du temps. C’est une des conditions pour méditer convenablement. Ceux qui redoutent d’être confrontés à certaines angoisses ne sont pas à blâmer. N’ayons pas peur des pensées parasites. Elles sont inévitables et progressivement, elles se tairont d’elles-mêmes pour faire place au calme intérieur

 

 

Conclusion.

Un peu de discipline, de la persévérance et le bon état d’esprit, vont nous aider à méditer comme il se doit. Si nous avons du mal à nous concentrer ou tenir une position pour méditer, rappelons-nous que nous sommes des sportifs du mental et, comme toute discipline, nous devons apprivoiser certains gestes, certaines attitudes. Mais le résultat en vaut la peine.
Cet article vous a-t-il été utile ? Éprouvez-vous des difficultés à méditer ? Faites-nous parvenir vos expériences afin d’en débattre ensemble.

[wpformfacile]

 

 

photo : © carlacastagno – Fotolia.com
légende photo :
Publié dans Comment méditer, Général, Méditer pour être heureux, Méditer pour une bonne santé | Commentaires fermés sur Pourquoi certains n’arrivent pas à méditer

Soigner la dépression grâce à la méditation

Vous êtes mal dans votre peau ? Méditez ! Vous vous sentirez beaucoup mieux ! Voilà comment soigner la dépression !

Dans notre société moderne où la compétition est de mise, il arrive parfois que nous ressentions un certain malaise. Les relations conflictuelles que nous entretenons souvent avec nos collègues de travail, au sein de notre foyer ou avec nous-mêmes, engendrent une souffrance que nous serions bien inspirés de maitriser.

Cette souffrance que nous pouvons nommer par angoisse, stress ou dépression n’est pas à prendre à la légère, car les conséquences sur la santé peuvent s’avérer dangereuses. La méditation peut-elle vraiment soigner la dépression, réduire l’anxiété et combattre le stress ?

Voyons comment.

 

 

Dépression, angoisse, stress, troubles de l’humeur : c’est grave docteur ?

soigner la dépression grâce à la méditation

soigner la dépression grâce à la méditation

On estime à 300 millions de personnes souffrant de troubles de l’humeur et qui concerneraient surtout les femmes. L’explosion des antidépresseurs montre comment la souffrance psychique est une réalité.

En France, nous sommes les premiers consommateurs de psychotropes au monde et la dépression serait devenue un problème de santé publique.

Depuis les années 70, le nombre de déprimés a été multiplié par 10. 1,2 million de Français sont suivis par un « psy » selon une étude réalisée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES). Preuve s’il en est, que ces troubles touchent de plus en plus de personnes.

Alors, quelle est la solution ? La plupart se tournent vers des personnes spécialisées. Il n’est pas rare de consulter en cas de malaise profond et de trouver un traitement adapté. Le problème de ces traitements, souvent médicamenteux, soignent la forme sans guérir le fond. Au-delà des thérapies parfois longues et couteuses, et sans se subsister aux professionnels de la santé, la méditation apporte un réel réconfort avec à la clé, une possible guérison.

Vraiment ?

 

 

La méditation soigne-t-elle vraiment la dépression ? Qu’en pense la science ?

 

Depuis de nombreuses années, des études scientifiques mettent en évidence les bienfaits de la méditation sur la santé.

Parce que la méditation modifie l’activité cérébrale, là où se logent les pensées, et que le cerveau se modifie de lui-même selon les sollicitations reçues. Mais pas seulement.

En effet, elle aurait un impact sur le plan physiologique en réduisant le rythme cardiaque et les afflux sanguins dans certaines zones du cerveau. Le stress s’en trouve diminué et avec lui, tout ce qui peut induire les troubles de l’humeur. Notre comportement dans la vie de tous les jours s’améliore laissant la place à plus de sérénité.

Le Docteur en biologie moléculaire, Jon Kabat-Zinn a donné une conférence en 2009 dans laquelle il explique que la méditation d’inspiration bouddhiste était novatrice dans le champ de la santé. Atteindre la paix intérieure est synonyme de bonheur. Nous pouvons y parvenir en méditant chaque jour, car les effets de la méditation sont multiples, et ce, quel que soit le temps dont nous disposons.

 

 

Et vous alors ?

En conclusion de cet article, nous comprenons que soigner la dépression grâce à la méditation est possible. La science le prouve. Il existe beaucoup de techniques pour méditer efficacement.

Quelles sont les vôtres ?
Que pensez-vous de la science qui aujourd’hui, accrédite de vieilles traditions ?
Avez-vous été confronté aux troubles de l’humeur, et si oui, la méditation vous a-t-elle aidée ?[wpformfacile]

 

 

 

photo : © masterzphotofo – Fotolia.com
légende photo : Soigner la dépression
Publié dans Général, méditation & anxiété, Méditation & stress, Méditer pour une bonne santé | Un commentaire

Quelles sont les techniques de méditation impliquant le Zen

      Vous savez peut être cela, mais il y a différentes techniques qui sont attachées à la méditation. Vous aurez besoin de garder à l’esprit qu’il y a différentes voies à explorer dans le but de trouver la bonne concentration, mais vous découvrirez que l’état d’esprit est également très important. Vous aurez besoin de vous assurer que vous considérez chaque acte objectivement dans le but de faire une bonne session. Vous aurez besoin de garder une bonne et profonde concentration pour pratiquer les postures et les techniques de méditation correctement. Vous apprendrez qu’il existe de nombreuses variations possibles, mais vous retiendrez qu’il y a un peu plus de manières traditionnelles de pratiquer le zen.

En premier, vous avez le Kamalashila. Cela commence à se développer en tant que pratique plus dans la méditation occidentale. Vous trouverez que cela a plus à voir avec des choses comme la distraction, la haine, les besoins, la vanité, et l’ignorance, et cela vous aidera à les surmonter dans le but de trouver votre lumière intérieure. Vous aurez besoin de garder à l’esprit qu’il y a beaucoup d’autres façons de pratiquer le Zen.

 

Vous apprendrez que l’une des meilleures façons de pratiquer le Zen est de vous concentrer sur votre respiration. Vous découvrirez qu’en vous concentrant sur elle vous serez capable de surmonter tout votre stress et que cela calme votre cœur. C’est très important que vous envisagiez et compreniez les directions et les buts auxquels vous faîtes face quand vous devez faire des choix. En pratiquant le Zen à travers la respiration, vous serez capable de comprendre quelques unes des questions auxquelles vous ressentez le besoin de répondre à propos de vous-même.

méditation zen

Vous voudrez aussi apprendre de la contemplation de l’éphémère. Cela peut être un moyen pour vous de pouvoir contrôler vos besoins, de trouver la paix intérieure et une certaine liberté. Vous comprendrez que la terre, l’eau, l’espace, l’air, le feu et la conscience sont utiles pour que vous méditiez. Cela se rapporte plus à la méditation Bouddhiste. Vous serez capable de libérer votre ignorance et de la remplacer par la force. Vous aurez besoin de faire des choses comme visualiser et aussi pratiquer la méditation en marchant pour que cela fonctionne pour vous.

 

Enfin, il existe le Kuei-feng comme technique de méditation. Vous garderez en tête que c’est quelque chose que beaucoup d’adeptes du Zen pratiquent et aussi que c’est à part de la religion bouddhiste. Vous essaierez fondamentalement de pratiquer la méditation pour garder votre esprit et votre corps au mieux de leur forme. Vous aurez également besoin de trouver une sorte de guide spirituel. Il existe de nombreux chemins que vous pourrez emprunter pour utiliser le Zen pour le bonheur et la paix, mais ce type particulier de méditation vous aidera à parvenir au Nirvana ou à la libération de votre Moi.

 

Il y a beaucoup d’autres types d’exercices que vous voudrez faire. Vous devez aussi prendre en compte qu’il y a beaucoup de possibilités qui s’offrent à vous pour réaliser vos objectifs physiques et mentaux avec ou sans le Zen. Garder à l’esprit que la plupart des méditations Zen proviennent de la religion bouddhiste. Cela ne signifie pas que vous devez devenir bouddhiste, mais vous devrez prendre en compte les recherches sur la religion pour avoir une vue d’ensemble. Vous voudrez faire ces recherches si vous voulez être capable de comprendre ce que cela signifie d’être bouddhiste et aussi de trouver le Nirvana. C’est très important que vous gardiez l’esprit ouvert au sujet de tout cela pour que vous puissiez réellement bénéficier de la pratique de la méditation et du Zen. Vous voudrez prendre un professeur pour vous aider et vous guider dans vos débuts dans la méditation. C’est de cette façon que vous serez capable de pratiquer le Zen sans risques.

[wpformfacile]

 
 
 
photo : © byheaven – Fotolia.com
légende photo : Méditation Zen
Publié dans Méditation zen | Commentaires fermés sur Quelles sont les techniques de méditation impliquant le Zen

Six différent types de méditation

 Découvrez six types de méditation très différentes.

 

Il existe une quantité de types de méditation. Combien ? Qui sait, mais suffisamment pour que vous puissiez trouver celle qui vous correspond. Pour vous aider dans vos débuts de recherche, voici six types de méditation que vous pouvez essayer.

 

1- Le souffle contrôlé.

Pouvoir méditer est-ce aussi simple que donner votre attention à votre respiration pendant quelques minutes ? Tout à fait. Relaxez vous dans la meilleure position pour vous, fermez les yeux et commencez à concentrer votre attention sur votre respiration. Respirer par le nez ouvre votre diaphragme et apporte de l’oxygène jusqu’au fond de vos poumons. Tandis que votre esprit vagabonde, reconcentrez votre attention juste sur l’air qui entre et sort de votre nez. Faîtes cela simplement quelques minutes, ou aussi longtemps que cela vous est nécessaire.

 Différent types de méditation

2- La méditation de l’esprit vidé.

Méditer peut créer une sorte de « conscience sans objet », un vide de toute pensée dans votre esprit. Les techniques pour le faire comprennent de rester assis, souvent dans la position du lotus ou les jambes croisées, et de laisser votre esprit rester silencieux tout seul. Cela peut être difficile, en particulier si aucun effort semble juste causer plus de travail dans votre esprit.

 

3-La méditation en marchant.

Celle-ci comprend que le corps soit impliqué. Cela peut se faire dehors ou simplement en marchant de long en large dans une pièce. Faîtes attention aux mouvements de vos jambes et à votre respiration et à votre corps pendant que vous marchez, et aux sensations de vos pieds foulant le sol. Quand votre esprit vagabonde, rappelez vous simplement le processus de marche et de respiration. Méditer dehors de cette manière peut être difficile à cause des distractions. Si vous le faîtes à l’extérieur, trouvez un endroit calme avec un sol plat.

 

4-La méditation en étant attentif.

Une pratique bouddhiste se nomme la méditation vipassana ou méditation perspicace ; le fait d’être attentif est l’art de devenir profondément conscient de tout ce qui est présent maintenant. Vous vous concentrez sur ce qui arrive en et autour de vous à ce moment précis, et devenez conscient de toutes les pensées et tous les sentiments qui prennent votre énergie de seconde en seconde. Vous pouvez commencer par regarder votre respiration, et puis porter votre attention sur les pensées qui vous traversent l’esprit, les sensations dans votre corps et même aux sons et à la vue de ce qui vous entoure. La clef est de regarder sans juger ou analyser.

 

5-La méditation avec un simple mantra.

Beaucoup trouve facile de garder leur esprit en vagabondage si ils se concentrent sur quelque chose de spécifique. Un mantra peut aider. C’est un mot ou une phrase que vous répétez pendant que vous êtes assis à méditer, et il est choisi pour vous par un maître expérimenté selon certaines traditions. Si vous travaillez sur cela seul, vous pouvez utiliser un mot ou une phrase qui fonctionne pour vous, et vous pouvez choisir de le répéter à voix haute ou dans votre tête pendant que vous méditez.

 

6-Méditer sur un concept.

Certaines pratiques de méditation comprennent la contemplation d’une idée ou d’un scénario. Un exemple est la « méditation de l’éphémère », durant laquelle vous vous concentrez sur la nature éphémère de toute chose, en commençant par vos pensées et les sensations qui viennent et s’en vont. Dans la méditation bouddhiste «du cadavre », vous réfléchissez à votre corps dans la terre, comme il pourrit lentement et nourrit les vers. La technique est utilisée pour vous guider vers la compréhension que votre esprit rationnel ne peut vous apporter.

Il y a bien d’autres méditations que vous pouvez essayer, comme la « méditation sur la gentillesse aimante » ou celle sur un objet, et même méditer en utilisant des produits d’entraînement des ondes cérébrales . Chaque type possède ses propres avantages et ses propres effets. Pour cette raison, vous devez trouver que pour différents moments et pour différents objectifs vous voulez pratiquer différents types de méditation.

 [wpformfacile]

 

 

 
 
 
photo : © Maksim Šmeljov – Fotolia.com
légende photo : différent types de méditation
Publié dans Apprendre la méditation, Comment méditer, Général | Commentaires fermés sur Six différent types de méditation

Technique de méditation Zen

Technique de méditation Zen : respirer lentement.

 

Que vous utilisiez le Zen pour vous aider à vous calmer, à vous trouver, ou parce que cela vous a été recommandé par votre médecin traitant ou par votre psychiatre, vous trouverez qu’il y a de nombreux bénéfices dans le Zen et la respiration lente. Souvent notre cœur s’emballe et bientôt l’adrénaline nous inonde tout aussi vite. Si vous apprenez comment prendre votre temps et à contrôler votre respiration, vous serez capable de surmonter les émotions qui vous accablent et aussi d’en prendre le contrôle. Vous garderez à l’esprit que la méditation ne fonctionne pas toujours pour tout et pour tous, mais vous serez capable de garder le contrôle de vous-même avec l’art du Zen.

 

En découvrant certains des avantages de la respiration contrôlée, vous aurez besoin de garder en tête que cela soulage votre corps d’une grande quantité de stress et de douleur. Cela améliore aussi le système immunitaire. Vous retiendrez aussi que votre cerveau deviendra plus détendu lorsque vous parviendrez à ne plus ressentir de stress du tout. Vous pouvez diriger votre vie dans une attitude positive et heureuse en utilisant la respiration comme moyen de garder le contrôle de vous-même.

Méditation Zen

 

Lorsque vous apprenez comment contrôler votre respiration, vous noterez que vous êtes capable de contrôler bien d’autres choses. C’est pourquoi certains vous recommandent de compter jusqu’à dix avant de dire quoique ce soit sous le coup de la colère. Vous aurez besoin de garder à l’esprit que, quand vous ralentissez votre respiration, vous ralentissez également votre corps. De cette façon, vous ne ressentez pas autant la peur ou la tristesse. Une fois que vous êtes capable de contrôler votre respiration, vous serez capable de contrôler vos ressentis et vos émotions. Vous serez capable de surmonter beaucoup d’obstacles de la vie en ayant la capacité de vous contrôler aussi bien.

 

Il est conseillé à ceux qui ont des comportements destructeurs de pratiquer le Zen et les techniques de respiration pour les aider à gérer leurs émotions tout comme pour surmonter leurs obstacles. C’est pour cette raison que beaucoup de ceux qui pratiquent le Zen essayent le plus souvent de vaincre leurs addictions. La respiration aidera à calmer le corps et ses besoins, mais cela vous permettra également de trouver un certain contrôle positif sur votre vie lorsque vous n’en avez aucun. Vous aurez besoin de prendre en compte qu’il y a de nombreuses voies qui vous permettront d’être capable d’utiliser des techniques de respiration pour vous aider, mais avec l’aide de la méditation vous serez capable d’atteindre le parfait état de Zen.

 

Quand vous pratiquez les différents types de respirations (la respiration ventrale, le respiration de la tortue etc) vous découvrirez qu’il existe une infinité d’avantages. Vous trouverez que votre état mental s’améliore, mais, avec l’aide du Zen, vous serez également capable de contrôler des choses comme votre pression sanguine. Souvent les Bouddhistes prêcheront que plus de vie est une science. Vous devez faire les choses dans l’ordre pour parvenir aux résultats que vous cherchez. Vous voudrez de même garder à l’esprit que les Bouddhistes considèrent souvent le Zen comme une sortie. Il y a beaucoup de personnes qui souffrent de leur propre folie, mais quand vous donnez une chance au Zen, vous êtes capable de reprendre le contrôle que vous avez perdu et vous êtes aussi en mesure de garder le contrôle de vous-même d’une façon dont normalement vous n’auriez pas été capable. Vous pourrez vous sentir vivant à nouveau, et vous pourrez voir les effets positifs de vos décisions issues du Zen, tant et si bien que vous commencerez à désirer plus de connaissances et à utiliser les techniques de respiration dans le but de trouver la paix intérieure.

Respirer est une grande part du concept, mais c’est aussi une nouvelle manière de penser.

[wpformfacile]

photo : © pathdoc – Fotolia.com
légende photo : méditation zen
Publié dans Méditation zen | Un commentaire