Quand méditer en fonction de ce que nous attendons de cette pratique?

La méditation est une pratique susceptible de revêtir de nombreuses formes. Il existe en effet plusieurs types de médiation, chacun ayant ses caractéristiques propres. A l’instar d’autres activités humaines, il est préférable de les connaître pour savoir quand méditer en fonction de ce que nous recherchons principalement.

 

Quand méditer pour profiter au mieux des bienfaits de cette pratique selon les moments de la journée ?

L’importance du choix de l’horaire pour méditer

La méditation est généralement définie comme une pratique mentale permettant de se concentrer sur soi-même et de partir à la recherche de son moi véritable. Mais si on l’examine de plus près, on constate que, ce faisant, elle est source de multiples bienfaits sur le physique et le psychisme.

Elle peut notamment servir à calmer des douleurs physiques, à retrouver le sommeil, à apaiser son stress, à affronter une épreuve plus sereinement ou encore à se sentir plus énergique. Il est donc important de savoir ce qu’apporte la méditation à tel moment précis de la journée, pour décider de quand méditer.

 

La méditation, au bon moment de la journée

Prenons un exemple avec la méditation dynamique. Il s’agit d’une méditation active qui consiste à se laisser complètement aller à ses émotions, à ses envies, en effectuant des mouvements désordonnés et vifs, en sautant et en criant.
Si l’on souhaite pratiquer la méditation pour mieux dormir, il sera donc totalement déconseillé de recourir à cette forme particulière le soir ; au contraire, elle est par nature destinée à être pratiquée au réveil, pour faire le plein d’énergie pour la journée à venir.
Selon la tradition, le moment idéal pour méditer est le matin, dans l’heure suivant son réveil : le corps et l’esprit sont reposés et revigorés par la nuit de sommeil écoulée, et les soucis du quotidien ne nous ont pas encore envahis. Une méditation quotidienne pratiquée matinalement permet d’affronter la journée avec calme, sérénité et énergie.
A l’inverse, le soir, la méditation permet de se préparer au sommeil ; elle constitue une transition douce entre l’éveil et le sommeil, en apaisant le corps et l’esprit. Elle permet un repos plus paisible et récupérateur.
D’autres moments de la journée peuvent également permettre de trouver quand méditer. Ainsi, le retour du travail constitue un moment approprié pour s’accorder une pause entre le passage de la vie professionnelle à la vie familiale et personnelle grâce à une méditation courte. L’heure du déjeuner est également propice à une séance de méditation, et notamment pour pratiquer la méditation en marchant.
Mais tout moment inoccupé de la journée peut tout aussi bien être utilement mis à profit pour méditer et ressentir les bienfaits de cette pratique au fil des séances : méditer dans une salle d’attente, en faisant la queue quelque part, méditer assis dans le train

 

Intégrer la méditation dans son emploi du temps

Lorsque l’on décide de commencer la méditation, il n’est pas toujours évident de l’intégrer à son emploi du temps et de trouver quand méditer. Pour certains, se lever plus tôt que d’habitude n’est pas facile, pour d’autres, faire une pause dans la journée s’avère ardu ou pour d’autres encore, la soirée est beaucoup trop courte pour consacrer quelques instants à la méditation.

Dans ce cas, il est surtout important de bloquer des périodes précises, régulières, sans attendre le « bon » moment. Une fois que la pratique sera acquise, il sera plus facile de

réussir à méditer au moment le plus favorable. En effet, avec l’expérience, il sera possible de savoir méditer en une minute pour mettre à profit toute pause dans la journée.

 

Avez-vous remarqué si vous parvenez à mieux méditer à certains moments de la journée, et que les effets de cette pratique sont différents selon les moments choisis de quand méditer ?

 

 

photo :
légende photo : quand méditer ?
Ce contenu a été publié dans Comment méditer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.