La méditation IBMT, une technique récente aux grands effets

L’IBMT, acronyme de l’expression anglaise integrative body-mind training, que l’on traduit en français par gymnastique intégrée du corps et de l’esprit ou par entraînement fédérateur du corps et de l’esprit est apparue en Chine dans les années 1990. Pratiquée par des milliers de personnes dans ce pays, elle est également enseignée dans certaines universités américaines, comme celle de l’Oregon. Quelles sont ses particularités Continuer la lecture

Publié dans Méditation IBMT | Un commentaire

Méditation du matin : réveiller l’esprit en même temps que le corps

Matin, midi, après-midi, soir : tous les moments de la journée sont propices à la méditation quotidienne. Mais parfois, en fonction de l’objectif immédiat que l’on souhaite associer à cette pratique, certains moments de la journée sont plus conseillés que d’autres. Ainsi, une méditation du soir n’aura pas les mêmes effets que la méditation du matin. Continuer la lecture

Publié dans Commencer la méditation | Un commentaire

Quand méditer en fonction de ce que nous attendons de cette pratique?

La méditation est une pratique susceptible de revêtir de nombreuses formes. Il existe en effet plusieurs types de médiation, chacun ayant ses caractéristiques propres. A l’instar d’autres activités humaines, il est préférable de les connaître pour savoir quand méditer en fonction de ce que nous Continuer la lecture

Publié dans Comment méditer | Commentaires fermés sur Quand méditer en fonction de ce que nous attendons de cette pratique?

Qu’est ce que la méditation de pleine conscience ?

Qu’est ce que la méditation de pleine conscience et quels sont ses bienfaits ?

Qu’est ce que la méditation de pleine conscience peut apporter dans la vie de tous les jours ?

La méditation de pleine conscience renvoie à ce que les bouddhistes présentaient comme une attention continue à ce qui se produit à chaque instant. Englobant tout à la fois la concentration et la réceptivité de la conscience, elle est une Continuer la lecture

Publié dans Méditation en pleine conscience | Commentaires fermés sur Qu’est ce que la méditation de pleine conscience ?

La méditation quotidienne : améliorer son moral jour après jour

La méditation quotidienne, une pratique régulière de la méditation adaptée à la vie contemporaine

La méditation est une pratique protéiforme : elle peut se pratiquer assis, en marchant, en mouvement, pendant une heure ou pendant quelques minutes, seul ou en groupe, au quotidien ou durant une à deux séances par semaine. Quelque soit la méthode privilégiée, elle procure les mêmes bienfaits au méditant. Ce sera donc principalement les possibilités de celui-ci et ses goûts personnels qui l’orienteront vers telle ou telle forme. Ainsi, la méditation quotidienne est Continuer la lecture

Publié dans Apprendre la méditation, Commencer la méditation, Comment méditer | Commentaires fermés sur La méditation quotidienne : améliorer son moral jour après jour

La méditation courte pour retrouver sérénité et énergie

Il existe de nombreuses techniques de méditation, adaptées à toutes les personnalités et aux différentes conditions de la journée ou de la semaine. Ainsi, à certains moments, il est possible de consacrer une heure ou plus à une méditation approfondie et longue, tandis qu’à d’autres, on n’a que peu de temps pour pratiquer un exercice de méditation, qui nous Continuer la lecture

Publié dans Apprendre la méditation, Comment méditer | Commentaires fermés sur La méditation courte pour retrouver sérénité et énergie

Méditation tibétaine : transformer l’énergie négative en sagesse

Le Tibet est, en termes de chronologie, une terre secondaire de la méditation bouddhiste. En effet, le bouddhisme fut introduit dans ce pays par le grand maître indien Padmasambhava au VIIe après J.-C., où il se heurta des esprits hostiles. Finalement, se développa une méditation indo-tibétaine, mêlant ce nouvel enseignement à la religion préexistante. Ainsi, la méditation tibétaine est Continuer la lecture

Publié dans Méditation tibétaine | Commentaires fermés sur Méditation tibétaine : transformer l’énergie négative en sagesse

Une technique de méditation simple pour maîtriser facilement cet art

Il existe différentes techniques de méditation. Certaines méthodes demandent des connaissances préalables ou nécessitent un guide présent et attentif au moins pour les premières séances. Mais d’autres mettent à la portée de tous la méditation, de Continuer la lecture

Publié dans Apprendre la méditation, Commencer la méditation, Comment méditer | Commentaires fermés sur Une technique de méditation simple pour maîtriser facilement cet art

Pourquoi et comment commencer la méditation ?

Commencer la méditation pour une vie apaisée et un bien-être général.

La méditation est devenue actuellement un sujet à la mode, souvent présentée comme une méthode miracle pour résoudre beaucoup de problèmes et difficultés, à la fois physiques et psychiques. Cette vision des choses est fondée. Toutefois, beaucoup de personnes sont rebutées à l’idée de l’essayer, de s’y engager, craignant d’être incapables de savoir comment méditer et de ne pouvoir parvenir à des résultats concrets et rapides. Or, il est au contraire facile de méditer rapidement. Il suffit de sauter le pas, de Continuer la lecture

Publié dans Apprendre la méditation, Commencer la méditation, Comment méditer | Commentaires fermés sur Pourquoi et comment commencer la méditation ?

Méditation chinoise : une méthode ancestrale réveillant le cerveau

La méditation chinoise est source de bienfaits à la fois pour le corps et l’esprit. En effet, de nombreuses études ont mis en lumière ses actions bénéfiques sur le cerveau, et les personnes pratiquant cette méditation en ressentent rapidement les avantages dans leur vie quotidienne.

 

La méditation chinoise, une pratique quotidienne pour améliorer le fonctionnement du cerveau.

Les bienfaits de la méditation chinoise

La tradition chinoise est riche en méthodes et pratiques bénéfiques pour la santé, qu’il s’agisse de la médecine, de l’utilisation des plantes ou encore de la méditation. La pratique de la méditation chinoise améliore en effet la gymnastique du cerveau, en augmentant les connexions et les transmissions entre les neurones. Elle permet également à la personne de mieux gérer ses émotions, son humeur et son comportement. La pratique quotidienne de la meditation chinoise diminue ainsi le stress, l’anxiété et accroît les capacités cognitives. Lorsque l’on connaît les effets néfastes du stress sur l’organisme et la vie quotidienne, qui peut conduire jusqu’à la dépression ou au burn-out, on se rend alors vite compte qu’il n’y a que des avantages à apprendre à méditer !

 [wpformfacile]

Les principes de la méditation chinoise.

Parler de la meditation chinoise évoque immédiatement la figure ancestrale de Bouddha, assis dans la nature en position du lotus pendant de longues heures, immobile, centré sur lui-même, calme, paisible, mais aussi coupé du monde. Une telle image semble incongrue dans le monde contemporain, et impossible à transposer dans la vie quotidienne, déjà sollicitée de toute part et remplie de multiples activités.

 

Or, deux chercheurs américains de l’Université de l’Oregon, Yi-Yuan Tang et Michael Posner, ont montré, dans une étude publiée dans la revue PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences) le 9 mai 2012, qu’une demi-heure de meditation chinoise par jour suffisait pour faire bénéficier les individus de tous les bienfaits de cette pratique chinoise. Pour l’adapter au monde actuel, une technique pour apprendre à méditer rapidement a même été mise au point dans les années 90 : il s’agit de l’IBMT, integrative body-mind training (intégration corps-esprit). En effet, cette technique repose sur des postures et pratiques que l’on peut maîtriser en quelques jours.

 

Il s’agit de pratiquer une méditation active, afin de permettre aux gens de se reconnecter avec le moment présent et de vivre en pleine conscience. Elle se fonde sur le relâchement du corps, le contrôle de la respiration, la concentration et l’imagerie mentale. Elle se pratique en étant accompagné d’une musique de fond. Voici un exemple de séance de méditation. Il est nécessaire de s’installer dans de bonnes conditions, dans un endroit calme et de se mettre à son aise, en ôtant ses chaussures, en enfilant des vêtements confortables et en s’asseyant sur un zafu, coussin rond et ferme.

On peut également débuter la séance par quelques étirements. Puis, le méditant s’installe en tailleur, les mains reposant sur les genoux, paumes vers le ciel. Il commence alors par des exercices de respiration ventrale, en fixant toute son attention sur l’air inspiré et expiré. Pendant ce temps, des pensées parasites peuvent survenir ; il ne s’agit pas de les chasser, mais de les observer, de les accueillir sans chercher à les maîtriser, tout en revenant régulièrement à sa respiration.

 

Se lancer dans la méditation chinoise.

S’il n’est pas besoin d’un long apprentissage pour maîtriser l’IBMT, il est en revanche nécessaire de se soumettre à une certaine régularité. Pour bien commencer, il est donc conseillé de se fixer un calendrier de séances à mener quotidiennement, pour les intégrer à son emploi du temps. Il convient également de se procurer un guide de méditation, expliquant en détail les postures à avoir et les exercices à mener, afin de bien savoir comment méditer. Une fois ces préalables réalisés, il n’y a plus qu’à franchir le pas !

 

Si vous avez suivi une initiation à la méditation ou commencez à le faire, dites-nous quels changements vous avez remarqués au quotidien, et sur vous-même.

[wpformfacile]

 

 

photo : © majivecka – Fotolia.com
légende photo :  Méditation chinoise
Publié dans Méditation chinoise | 7 commentaires

Méditation pour débutant : rendre la méditation accessible à tous

La méditation pour débutant permet à chacun de profiter des bienfaits de la méditation.

Les bienfaits de la méditation pour tous.

Méditer au quotidien permet de diminuer l’angoisse et l’anxiété, de mieux comprendre son moi intime, d’être plus présent au monde qui nous entoure ou encore d’être à l’écoute de soi et des autres. La méditation apporte calme, plénitude, sérénité et paix intérieure. La maitrise des pratiques méditatives est cependant souvent compliquée, peu accessible, d’autant plus lorsque l’on n’a aucune connaissance préalable. C’est pourquoi, bien souvent, essayer de se lancer bille en tête dans la méditation n’aura aucun résultat, et pourra au contraire se révéler néfaste, car il s’agit d’un travail mettant en jeu l’esprit et le mental. Il est donc important de s’attacher à la véritable méditation pour débutant pour bien commencer et savoir méditer rapidement en toute sécurité.

 

Apprenez à méditer en quelques séances !

La plupart des gens renoncent à méditer, trouvant cette technique ésotérique, compliquée et inaccessible. En effet, la plupart des techniques s’adressent à des personnes déjà capables d’un degré élevé de concentration et de prise de conscience, dont sont souvent dépourvus les novices. En outre, on pense souvent que pour savoir comment méditer, il faut maîtriser au préalable certaines théories philosophiques et intellectuelles qui sous-tendent la méditation. Or, c’est au contraire justement la pratique elle-même qui permettra au méditant débutant d’accéder à ces connaissances.

 

Ainsi, la méditation pour débutant met à la portée de tous les pratiques méditatives, quels que soit leur mode de vie, leurs connaissances ou encore leurs aptitudes préalables. L’ initiation à la méditation se fonde sur des exercices accessibles, praticables au quotidien et à tout moment.

 [wpformfacile]

Il est conseillé de commencer la meditation pour debutant par des exercices de méditation active, car il est souvent pénible de rester immobile une séance entière ; ainsi, si le méditant se sent envahi de fourmillements irrépressibles, s’il est assailli par ses pensées et ses émotions, il vaut mieux abandonner la médication en silence, du moins dans un premier temps. Il existe de nombreuses méditations actives: dynamique, Kundalini, mandala, Nataraj, ou encore Nadabrahma.

 

Par exemple, une bonne meditation pour debutant est la méditation en pleine conscience : il s’agit de s’installer et de concentrer sur un objet, un concept, une sensation physique comme celle des mains reposant sur les genoux ou simplement sur sa respiration, et de l’étudier en profondeur, sous tous ses aspects ; chaque fois que le méditant se laisse emporter par ses pensées, il lui suffit alors de revenir sur cet objet bien défini.

 

Pour bien commencer la méditation pour débutant, il est essentiel de respecter les exercices de méditation choisis ; il faut en effet suivre les directives précises et ne pas mélanger les techniques issues de plusieurs types de méditation ; en effet, s’il existe différents exercices de méditation pour débutant, chacun a son propre fonctionnement, ses ressorts particuliers, et ses fondements spécifiques. Tout en conduisant au même but, ils le font par des chemins différents, et il ne vaut mieux pas les mélanger.

 

En outre, si la volonté est incontournable pour s’améliorer, il est préférable de ne pas s’obstiner sur une meditation pour debutant si on ne la comprend pas ; cela n’entraînera qu’agacement, énervement et renoncement. Il est possible que le méditant ne soit pas réceptif à telle méthode, mais le sera beaucoup plus à une autre.

 

Les conseils pour débuter facilement.

Voici quelques conseils pratiques pour bien apprendre à méditer dès la première séance. Le méditant débutant doit trouver un endroit calme, de préférence dans la nature, se mettre à son aise, avec des vêtements qui ne gêneront pas ses mouvements et se déconnecter de toute source éventuelle de dérangement, telle que le téléphone. Une pratique régulière est en outre recommandée pour bien acquérir les méthodes de méditation pour débutant, et parvenir à atteindre des états de conscience plus avancés et profonds. Il est ainsi judicieux de se fixer un créneau horaire particulier, par exemple le matin au réveil ou le soir en rentrant du travail, et de s’y tenir jour après jour.

 

Si vous connaissez et pratiquez vous-même des techniques simples pour apprendre à méditer en une minute, n’hésitez pas à faire partager vos expériences aux autres internautes désireux de profiter des bienfaits de la méditation !

[wpformfacile]

 

 

photo : © shotsstudio – Fotolia.com
légende photo : la méditation pour débutant
Publié dans Apprendre la méditation, Comment méditer | 3 commentaires

Liez méditation respiration pour une relaxation profonde et complète

Méditation et respiration sont les deux facettes d’une même pratique, interférant l’une avec l’autre : la respiration facilite la méditation, tandis que la méditation agit en retour sur la respiration. Mais il n’est pas toujours facile de savoir bien respirer, ce qui peut alors être un obstacle pour méditer rapidement.

 

Méditation respiration, une action complémentaire pour améliorer votre bien-être.

Savoir respirer pour bien méditer.

Bien utiliser son souffle favorise une bonne méditation, en aidant à la concentration et au retour sur soi ; cela permet de canaliser ses pensées, d’éviter de se laisser envahir par trop d’émotions et d’idées. C’est pourquoi il est important de bien lire les conseils permettant d’ apprendre à respirer, et de ne pas les considérer comme une étape optionnelle. En effet, la méditation ne vous procurera aucun de ses bienfaits si vous ne parvenez pas à maîtriser votre respiration.

 

La respiration, avant et pendant la méditation.

Méditer suppose une prise de conscience de soi-même, à la fois de son corps et de son esprit. A cet égard, il n’est pas anodin de rappeler que le mot « esprit » est dérivé du terme latin spiritus, qui signifie le souffle. Esprit et souffle ont donc une origine commune, soulignant le lien méditation respiration.

 

Pour la plupart des gens, respirer n’est qu’un automatisme auquel on ne prête pas attention, alors même que le souffle représente une énergie vitale, et que l’esprit se réalise à travers celui-ci Méditation respiration ont toutes deux des effets similaires : bien maîtrisées, elles apaisent l’angoisse, calment l’agitation, améliorent la concentration. Mais comment parvenir à relier méditation respiration lorsque l’on débute ?

 

Lorsque l’on se lance dans des exercices de méditation, il faut au préalable porter toute son attention à sa respiration. Respiration et méditation se pratiquent de pair. Il convient de prendre conscience de l’air qui circule en soi. Il n’est pas, à ce stade, nécessaire de chercher à contrôler son rythme respiratoire. Il s’agit juste de l’étudier. A l’inspiration, on observera le passage de l’air dans le nez puis la trachée, ainsi que le gonflement de la poitrine et du ventre ; on visualisera l’air emplissant ses poumons jusque dans les alvéoles. A l’expiration, on ressentira l’air effectuer le trajet inverse, ressortir chargé d’émotions négatives, de la pollution intérieurs que la méditation permet d’évacuer. Plus la méditation se fera profonde, plus le souffle se ralentira, s’apaisera, deviendra régulier. Respiration et méditation s’amélioreront ensemble. Par la suite, méditation et respiration pourra être un couple qui s’inversera : savoir bien respirer, à n’importe quel moment de la journée, sans nécessairement chercher à méditer, permettra d’apaiser ses émotions, de se calmer et de se détendre, de mieux se concentrer sur son travail.

 

Comment faire en pratique ?

Respiration et méditation sont donc inséparables. Pour bien commencer, il est essentiel d’être à l’aise : installez-vous dans une position confortable, enlevez vos chaussures, portez des vêtements larges, qui n’entravent pas les mouvements du corps. Puis, prenez conscience de votre corps, de votre présence dans l’ici et le maintenant. Une fois ce préalable opéré, vous pouvez vous concentrer sur méditation et respiration, et ressentir le lien qui unit les deux.

 

Après quelques séances, meditation respiration deviendra un couple indissociable lors de vos séances de relaxation.

Lorsque vous méditez, comment respirez-vous ? Avez-vous recours à certaines astuces ?

[wpformfacile]

photo : © Antonioguillem – Fotolia.com

légende photo : Meditation respiration …

Publié dans Apprendre la méditation, Méditation & respiration | Un commentaire

Méditation taoiste : soulager les douleurs et stimuler la vitalité

La méditation taoiste se divise en deux branches : le travail de la Nature et le travail de la Vie. Mais les deux branches sont indissociables l’une de l’autre, et les méthodes liées. Elle est ainsi tout à la fois le travail de la Nature et de la Vie.

[wpformfacile]

Pratiquer la méditation taoiste pour retrouver quiétude, sérénité et détente, physiques comme mentales.

Le double objectif de la méditation taoiste : renforcer le corps et l’esprit.

La méditation taoiste se fonde sur la relaxation et sur la circulation de l’énergie à l’intérieur du corps, qu’elle vise à rééquilibrer et renforcer. Elle est souvent utilisée pour soulager des maladies chroniques et pour accroître la vitalité. Recourant à la visualisation du feu intérieur qui parcourt l’organisme, elle permet d’écarter le stress, de libérer les blocages émotionnels et physiques, d’apaiser en profondeur, d’oxygéner chaque organe. Elle est ainsi une véritable cure de santé pour le corps mais aussi pour l’esprit. En effet, une pratique régulière de la méditation taoiste renforce les énergies mentales, et donc l’optimisme.

 

Ecouter sa respiration et observer la clarté.

Le taoïsme est à la fois une religion et une philosophie. Cette doctrine est née en Chine il y plus de 2000 ans. Elle englobe tous les domaines de la vie, aussi bien la politique, la médecine que le développement de soi et la spiritualité. Elle se conçoit comme un outil de transformation. Ainsi présentée, l’on peut se dire que la méditation taoiste est extrêmement difficile à maîtriser, et qu’apprendre a méditer demande une étude philosophique préalable et un état d’esprit spécifique.

 

Or, il n’en est rien. La meditation taoiste est accessible à tous. Elle consiste simplement… à s’asseoir ! Il ne faut pas oublier que, étymologiquement, le mandarin “Djing Dzouo”, qui désigne la méditation, se traduit littéralement par « calme assis ». C’est tout à la fois simple, accessible et complet. La méditation taoiste ne vise pas à conduire le pratiquant vers l’extase, mais à lui faire vivre des expériences enrichissantes et à lui apprendre à se détendre. En outre, en lui permettant de mieux se connaître, elle développe son intuition, sa compréhension de soi et des autres, et améliore sa perception des choses et des gens.

 

Il est très facile de pratiquer la méditation taoïste : chacun, quel que soit son état, peut y recourir, et elle ne requiert aucun effort physique spécifique. Il est conseillé de s’installer dans une pièce calme, aérée, éclairée ; contrairement à d’autres méditations, aucune musique ne doit l’accompagner. Il est en outre préférable d’éloigner de la pièce tous les appareils produisant des ondes électromagnétiques ; de même, il vaut mieux éviter de s’y consacrer par temps d’orage. Une séance de meditation taoiste dure idéalement 45 minutes et se décompose en trois parties de même durée.

La première est la préparation : le méditant fait le vide dans son esprit, puis s’installe en position du lotus (les deux jambes croisées, les pieds reposant sur les cuisses opposées) confortablement, les yeux mi-clos ; il relâche ses muscles, calme ses pensées et se concentre, puis ralentit le rythme de sa respiration.

La deuxième est la méditation proprement dite : il s’agit du travail sur la circulation du souffle. Le méditant inspire très profondément en sortant le ventre, retient son souffle puis expire tout aussi profondément en rentrant le ventre. Dans le même temps, il doit ressentir l’énergie parcourir son corps, la visualiser comme une eau vive qui le parcourt tout entier, du sommet de la tête

 

jusqu’aux pieds. Enfin, la troisième étape consiste à sortir progressivement de la méditation ; il faut reprendre peu à peu contact avec la réalité et ne pas simplement se relever d’un bond. Une telle hâte supprimerait en effet les bénéfices apportés par la séance.

 

Débuter avec la méditation taoiste et évoluer.

Il est conseillé de pratiquer la méditation taoiste le soir entre 23h et 1h ou le matin entre 5h et 7h, s’il est possible pour le pratiquant de veiller tard sans difficulté ou de se lever tôt ; en revanche, se forcer serait contre-productif : comment méditer de manière bénéfique si l’on s’impose des contraintes préalables ? Par ailleurs, il est préférable de se soumettre à des horaires réguliers et courts, plutôt qu’à de longues séances de temps en temps. La méditation taoiste est exigeante, mais apporte rapidement des résultats. Une fois que l’on a acquis une certaine pratique de la méditation taoiste, on peut se lancer dans les multiples exercices qu’elle propose pour stimuler une partie plus précise du corps ou un organe particulier.

 

Si vous avez eu l’occasion de pratiquer cette méthode, dites-nous ce qu’elle vous a apporté !

[wpformfacile]

Publié dans Méditation taoiste | Un commentaire

La méditation profonde, une technique pour progresser dans sa vie

La méditation profonde est une technique simple et accessible qui apporte de nombreux bienfaits dans la vie de tous les jours.

La méditation profonde: retrouver facilement la sérénité au quotidien et évoluer spirituellement.

Les bénéfices de la méditation profonde.

La méditation profonde est une pratique qui depuis plusieurs années aident de nombreux méditants à apaiser stress et angoisses, à se libérer de leurs peurs et de leurs blocages, à mieux comprendre leur moi intime et le monde qui les entoure, à progresser sur leur chemin spirituel intérieur ou encore à libérer leur créativité.

 

Toute méditation apporte bonheur et sagesse. Malheureusement, ces expériences sont pour la plupart des personnes inaccessibles, car elles nécessitent une maitrise excellente de la méditation et des années de pratique assidue. Toutefois, des techniques adaptées à notre époque permettre d’ apprendre a méditer avec des résultats rapides et concrets.

 

Découvrir la méditation profonde pour voir ses efforts rapidement récompensés.

Dans les temples et monastères, les maîtres du zen et de la méditation consacrent toutes leurs journées à pratiquer cet art, pour parvenir à des résultats concluants. Mais ceci semble impossible dans la vie actuelle, déjà bien occupée par le travail, la famille, les loisirs et les différentes responsabilités. En effet, comment méditer alors que nous disposons de peu de temps à y consacrer ?

En outre, la plupart des gens ont déjà beaucoup de mal à canaliser leurs pensées et émotions pendant ne serait-ce qu’une minute, et pensent alors impossible de pouvoir méditer profondément. C’est pourquoi, ils renoncent rapidement, leurs progrès n’étant pas en adéquation avec leurs efforts et leur concentration. Pourtant, c’est justement dans ce genre de vie trépidante que la méditation profonde est d’une précieuse aide.

 [wpformfacile]

Des spécialistes ont donc mis au point des méthodes de méditation s’intégrant à ce rythme de vie contemporain, telle que la méditation 3G, méditation de troisième génération, qui met à la portée de tous des techniques qui semblaient trop compliquées et inaccessibles. Elle s’appuie en effet sur les plus récentes technologiques. Elle permet ainsi à tous d’avoir accès aux moyens permettant de transformer leur vie.

 

Comment réussir à maîtriser ses pensées et améliorer sa concentration pour parvenir à la méditation profonde ? Il faut s’installer dans un endroit calme, à l’abri de toute perturbation extérieure. Il doit garantir au méditant de ne pas être dérangé pendant une vingtaine de minutes. La posture idéale pour méditer profondément est la position assise, les épaules relâchées et le dos droit, les mains reposant sur les jambes, paumes vers le haut. Puis, un mantra sera choisi ; le plus simple pour débuter est une seule syllabe, telle que “YOM” ou “OM”, à la sonorité profonde et envoûtante.

Après avoir laissé ses pensées divaguer pendant une minute, les yeux fermés, cette syllabe doit être répétée, oralement ou mentalement. Cela permettra de canaliser le flot d’émotions et de pensées. Lorsque l’attention se détache du mantra, il faut y revenir simplement, sans essayer de se focaliser à tout prix sur lui.

Enfin, la séance sera conclue par quelques minutes de repos, en restant assis, les yeux toujours fermés, avant de se relever. Cette transition permet de revenir doucement dans l’ici et le maintenant. Concentrer son esprit sur un son plutôt que sur sa respiration est plus efficace, grâce à la torpeur engendrée par la sonorité répétée. Cela permet de parvenir facilement au calme intérieur.

 

Quelques conseils pour se lancer dans la méditation profonde.

Une musique spirituelle spécialement dédiée à la méditation profonde aidera à la détente et au lâcher-prise : bruits de l’eau (pluies, rivières, cascades), bruits de la nature (bruissement du vent, des feuillages, chants d’oiseau)… Il est en outre recommandé de pratiquer les séances de méditation avant les repas, pour éviter que la digestion n’entrave son bon déroulement.

Si vous pratiquez vous-même depuis peu ou depuis longtemps la méditation profonde, n’hésitez pas à faire partager vos expériences et vos conseils : ceci améliorera peut-être votre karma ?!

[wpformfacile]

photo : © nsphotography – Fotolia.com
légende photo :  La méditation profonde
Publié dans Méditation profonde | Commentaires fermés sur La méditation profonde, une technique pour progresser dans sa vie

Savoir méditer est-il utile ? Cette question mérite notre attention…

Est-ce que savoir méditer est à la portée de tous ?

La méditation semble être une pratique en pleine effervescence. De nombreux chercheurs, scientifiques et médecins la recommandent pour son usage à caractère thérapeutique, mais aussi pour sa faculté à libérer l’esprit, l’apaiser et permettre à celui qui le désire, de se révéler. Mais est-ce facile de méditer ? Oui, à condition toutefois d’observer certaines recommandations. Car, savoir méditer demandera au pratiquant d’être régulier et persévérant afin d’en ressentir les bienfaits. Alors, savoir méditer est-il à la portée de tous ? Absolument. Mais pas n’importe comment, sous peine de se décourager.

 

[wpformfacile]

 

Définition de la méditation ou comment savoir méditer.

Pas facile de débuter la méditation. Quelle position adopter ? Comment respirer ? À quoi devons-nous penser ? Doit-on penser ? Autant de questions qui méritent toute notre attention. En effet, savoir méditer débutera par une profonde réflexion. Celle qui nous poussera à nous demander pourquoi. Pourquoi voulons-nous méditer ? Considérons ce que veut dire méditer pour répondre à cette question. La méditation est une pratique qui vise à calmer les tempêtes qui assaillent notre esprit. Lorsque notre esprit est apaisé, nous sommes libérés des soucis et des souffrances liés à ce monde et, par conséquent, le bonheur, dans sa définition la plus pure, deviendra une partie intégrante de notre vie. Voilà une excellente raison pour commencer. Ensuite, nous devons comprendre que le bonheur ne dépend pas de facteurs extérieurs comme la richesse matérielle, que nous pouvons perdre à tout instant, ou des gens que nous rencontrons qui peuvent nous rendre dépendants, esclaves des autres, ce qui pourrait nous rendre égoïste ou irritable. Enfin, une bonne initiation à la méditation nous rendra plus forts. Nous serons capables de contrôler notre esprit indépendamment des conditions extérieures. Toutes les perturbations mentales seront progressivement éliminées.

Que faire pour débuter la méditation ?

Matthieu Ricard, célèbre moine bouddhiste Français, photographe et philosophe, nous recommande d’adopter des techniques de base de simple concentration et d’adopter une bonne position physique. La fameuse position du lotus n’est pas obligatoire, l’important est de trouver une position avec le dos bien droit. Il poursuit en insistant sur l’esprit, car il est important d’avoir un esprit bien concentré. Nous pouvons nous aider d’un objet, d’une image ou nous concentrer sur notre respiration. Le but étant de fixer son attention sur quelque chose afin de d’apaiser notre mental, bien souvent source de stress et d’angoisses. Bien entendu, notre esprit peut vagabonder de temps à autre et c’est presque inévitable lorsque nous débutons. Dans ce cas, revenir peu à peu sur l’objet de notre attention, afin d’obliger notre esprit à se discipliner. Sachons que le simple fait d’avoir constater que notre esprit était distrait signifie que notre attention est revenue.

Comment méditer rapidement ?

Pour méditer rapidement il suffit d’utiliser la méditation guidée. C’est-à-dire, en ayant la possibilité d’avoir un enseignant pour progresser rapidement. Toutefois, il n’est pas toujours aisé de se déplacer dans une salle prévue à la méditation et certains enseignants demande une contrepartie financière que nous ne possédons pas forcement. Nous pouvons tout simplement nous laisser guider grâce aux enseignements et aux articles sur ce site. N’oublions pas que nous pouvons méditer chez soi tranquillement, en ressentir les bienfaits très rapidement, à condition de suivre les instructions fournies ici. Vous pouvez aisément trouver ce que vous cherchez (voir les liens).

 

Alors, savoir méditer est simple, instructif. Simple, car la méditation n’appartient pas à une élite, elle est accessible à tous, quel que soit l’endroit où nous nous trouvons. Instructif, parce qu’il n’existe pas mieux pour aller à la rencontre de nous-même et ainsi, développer tout notre potentiel. Qu’en pensez-vous ? Ressentez-vous la même chose à la lecture de cet article ?

 

[wpformfacile]

 

 

photo : © Alex Bramwell – Fotolia.com
légende photo : savoir méditer …
Publié dans Apprendre la méditation, Comment méditer | Commentaires fermés sur Savoir méditer est-il utile ? Cette question mérite notre attention…