Vous vous demandez comment méditer chez soi ? Lisez ce qui suit !

Méditer chez soi est possible !

Quoi de plus agréable que de pouvoir méditer chez soi. Dans l’atmosphère confinée de son appartement, sa maison, dans une pièce agréable. La méditation attire de plus en plus de monde, car il est prouvé que la méditation procure une sensation de bien-être et de paix intérieure.

Mais est-il possible de méditer seul ?
Est-elle sans danger ?
Et surtout, comment méditer chez soi ?

 

Les obstacles.

Si la méditation peut paraître simple, la mise en pratique de celle-ci va demander de notre part de la persévérance et surtout, de la régularité. Le bavardage mental accapare bien souvent toute notre attention et ce n’est pas facile de le faire taire. Des questions peuvent naitre dans notre esprit.
Que faire quand cela se produit ?
Quelle attitude dois-je manifester ?

Et, lorsque le doute s’installe sur la meilleure façon de procéder, par découragement, le pratiquant arrête, faute de direction claire.

Méditer chez soi !

Méditer chez soi ! Essayez, cliquez ici !

Une autre difficulté, nous l’avons évoqué, consiste à faire face à ses émotions, son mental. Si nous sommes angoissés, dépressifs, sujets à des troubles de l’humeur, la méditation peut décupler ses sentiments et nous conduire vers des chemins semés d’embuches.

 

Les avantages.

Mais méditer chez soi, seul, présente de nombreux avantages.

Méditer n’est pas quelque chose de difficile puisque sans nous en rendre compte, c’est ce que nous faisons parfois, lorsque nous lisons un livre par exemple. L’important, est le moment présent. Ce que nous vivons à l’instant T. Vivre au présent est une chose que nous faisons continuellement, sauf que nos pensées ont cette tendance à anticiper l’avenir ou ressasser le passé.

Méditer chez soi consistera à méditer au présent, rien de plus. C’est se redécouvrir, explorer notre âme.

Un des avantages de méditer chez soi est qu’il est difficile de rejoindre un groupe de méditation, peu souvent présent selon l’endroit où nous habitons. Certaines formations demandent un investissement financier que la méditation à domicile n’exige pas. Alors, comment méditer chez soi ?

 

Comment méditer chez soi ?

Avoir un peu de temps pour commencer.
Une vingtaine de minutes est un bon début que vous pouvez étendre selon les opportunités dont vous disposez. La posture importe peu pourvu que vous ayez le dos bien droit et les pieds bien à plat. Si vous êtes souple, vous pouvez opter pour la position dite « fleur de lotus ».

Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration, votre ressenti.

Si des pensées surgissent, ne vous inquiétez pas.
Observez-les sans jugement et revenez sur votre respiration. L’important est le moment présent.

N’oubliez pas que la fréquence est plus importante que la durée.

 

 

Choisissez un endroit dans lequel vous vous sentez bien. La régularité de la méditation nous permet d’en ressentir les bénéfices très rapidement. C’est pourquoi, la persévérance dans la pratique en vaut la peine.

Si vous avez appris à méditer seul, n’hésitez pas à venir enrichir cet article au travers de vos commentaires. Votre expérience sera bénéfique pour tous.

[wpformfacile]

 

 

photo : © Monkey Business – Fotolia.com

légende photo : Méditer chez soi …. tranquillement !

Ce contenu a été publié dans Comment méditer. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.